En attendant le congrès de « clarification »

La gauche du PS, forte du sentiment que les militants, les écologistes et les communistes n’approuvent pas la politique du gouvernement, prend ses marques en prévision d’un congrès dont la date reste incertaine.

On n’en connaît encore ni la date ni le lieu. Mais tous les responsables du PS songent déjà au prochain congrès. Les statuts du parti prévoient son organisation à mi-mandat, soit mi-novembre. En lieu et place, Solférino a lancé sur la durée de l’automne des États généraux du PS. Une consultation destinée à redéfinir l’identité du parti d’Épinay, mais sans enjeu de direction. Et qui évite surtout de discuter de la politique économique et sociale du gouvernement, ou de la stratégie du parti. Dénonçant une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents