La twittosphère ironise sur les hommages à Christophe de Margerie

Gérard Filoche dont les propos suscitent la réprobation de Manuel Valls est loin d’être seul sur Twitter. Florilège non exhaustif…

Michel Soudais  • 21 octobre 2014 abonné·es
La twittosphère ironise sur les hommages à Christophe de Margerie

« Les morts sont tous des braves types », chantait Georges Brassens. Les réactions au décès accidentel de Christophe de Margerie, PDG de Total, confirment encore cette phrase du refrain du Temps passé devenue proverbiale. Sauf sur les réseaux sociaux où les convenances, un brin hypocrites, n'ont plus cours. Qu'on s'en offusque ou qu'on s'en félicite, c'est un fait que le tollé suscité par un tweet de Gérard Filoche illustre bien.

Membre de l'aile gauche du PS, Gérard Filoche a posté ce matin sur le réseau social un commentaire grinçant :

De Margerie est mort. famille taittinger en deuil. Les grands feodaux sont touches. Ils sont fragiles. Le successeur nous volera t il moins

— Gerard Filoche (@gerardfiloche) October 21, 2014

Avant d'ajouter dans un nouveau tweet : « Un hommage à l'humain? Oui! Au suceur de sang? Non. » .

Le député UMP des Alpes-Maritimes Éric Ciotti a aussi dénoncé une « honteuse et indigne réaction » de M. Filoche. « Cadre du PS, il doit être exclu après cet énième dérapage » , écrit-il, toujours sur le réseau social. Une demande relayée dans les couloirs de l'Assemblée nationale par le député socialiste de l'Eure François Loncle, membre de la commission des Affaires étrangères, qui a indiqué à la presse qu'il demandait au parti « l'exclusion de M. Filoche, qui n'a rien trouvé de mieux que d'insulter Christophe de Margerie » . « On a dépassé la ligne rouge. »

L'affaire n'en est pas resté là puisqu'en réponse à une question du député UMP Jean-Charles Taugourdeau (Maine-et-Loire) sur le tweet de Gérard Filoche, Manuel Valls a

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique Médias
Temps de lecture : 5 minutes