« Le Monde » refuse la division

Face à la mobilisation de tous les personnels, la direction du quotidien recule
dans son projet de filialisation des non-journalistes. Les syndicats restent vigilants.

La direction ne s’attendait sans doute pas à une telle réaction. Vendredi 26 septembre, la sortie du Monde (et de son magazine) était bloquée, et son site interrompu. La raison : le refus du projet de filialisation qui entend sortir de la Société éditrice du Monde (SEM), du Monde interactif (MIA) et de VM Magazines ( Télérama, la Vie ) tous les métiers non journalistiques. Ouvriers, employés, cadres. Un projet prévu pour début 2015 qui renverrait ces salariés dans une entité différente, une société « low…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.