Nouvelles provocations israéliennes

Après avoir annoncé un nouveau plan de colonisation de Jérusalem-Est, il brandit la menace d’une division de l’esplanade des Mosquées.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Alors que la question palestinienne arrive à l’ordre du jour de l’Assemblée générale de l’ONU, le gouvernement israélien multiplie les provocations sur le terrain. Après avoir annoncé un nouveau plan de colonisation de Jérusalem-Est, il brandit la menace d’une division de l’esplanade des Mosquées. Une telle décision « ferait exploser toute la région », a affirmé le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Plusieurs incidents ont déjà eu lieu ces derniers jours. Au plan diplomatique, l’Autorité palestinienne menace d’adhérer à la Cour pénale internationale, mettant en accusation Israël, si une résolution n’est pas adoptée par le Conseil de sécurité pour fixer une date butoir à l’occupation.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents