Pour des produits qui durent

Un amendement condamnant l’obsolescence programmée a été adopté à l’Assemblée nationale : un acte symbolique ?

Les fabricants pourront-ils être poursuivis par la justice en cas d’obsolescence programmée de leurs produits ? Un amendement au projet de loi sur la transition énergétique, proposé par les députés écologistes Cécile Duflot, Éric Alaujet et Denis Baupin, a été adopté en commission le 26 septembre. Le texte prévoit de lutter contre la tromperie « sur la durée de vie du produit intentionnellement raccourcie lors de sa conception », et indique que le fabricant pourra encourir une peine de prison allant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.