Tafta : Malmström jette le trouble

La commissaire européenne au Commerce défend les accords de libre-échange, alors qu’une journée d’action est prévue le 11 octobre.

Suivie avec la plus grande attention par les opposants aux accords de libre-échange, l’audition devant le Parlement européen, le 29 septembre, de Cecilia Malmström, nouvelle commissaire européenne en charge du Commerce international, n’a en rien levé les doutes sur les intentions de la Commission européenne. La libérale Cecilia Malmström a cumulé les cafouillages, alors que la plateforme européenne Stop Tafta organise une journée d’action, le 11 octobre, contre trois traités négociés dans le secret : le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents