Tractations bruxelloises autour du budget

La Commission européenne n’a pas attendu la remise du projet de budget de la France pour 2015, mercredi 15 octobre, pour émettre des réserves sur celui-ci.

Bruxelles juge insuffisant le plan d’austérité français de 21 milliards d’euros, qui laissera filer le déficit public à 4,3 % du PIB et ne devrait parvenir à la limite européenne de 3 % qu’en 2017. La France ne respectant pas ses engagements de réduction du déficit public, la Commission demande au gouvernement davantage de réformes, et aussi de trouver quelque 8 milliards d’euros supplémentaires d’économies pour être en phase avec l’effort « structurel ». En coulisses, les tractations vont bon train pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le podcast, entre mode et engouement

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.