Transition énergétique, l’an I

Le texte de loi initial a été bonifié par la commission parlementaire ad hoc . Mais des reculs peuvent encore inverser la tendance, selon les écologistes.

Jamais un débat parlementaire ne s’était saisi en France d’un projet de loi aussi ambitieux dans le domaine de l’énergie. Il couvre aussi bien les champs de la réduction des consommations, de l’efficacité des usages, ainsi que de l’avenir des filières de production, secteur jusque-là privilégié lors de rares débats parlementaires, et généralement sans vote. Jamais non plus un défi aussi ample ne s’était présenté au gouvernement. Le climat se dérègle sous l’effet de la consommation effrénée de combustibles…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.