Transition énergétique : « On va enfin agir sur la consommation »

Bruno Rebelle, qui a copiloté le débat national sur la transition énergétique, estime que la loi, malgré ses faiblesses, valide d’importantes propositions.

Après dix jours de débats, l’Assemblée nationale doit adopter le 14 octobre le projet de loi sur la transition énergétique. Au début de la semaine, le « transitiomètre » établi par un large front associatif 1 lui attribuait 30 % de capacité à répondre aux objectifs climatiques et énergétiques, contre 20 % avant le passage en commission parlementaire. Cette petite bonification sera-t-elle préservée par les députés ? L’analyse de Bruno Rebelle, ex-cadre de Greenpeace, consultant sur les questions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Billets accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents