Valls choisit d’être dur avec les faibles

Au moment où l’exécutif recule sur le dispositif écotaxe, l’évocation d’un probable durcissement des règles d’indemnisation du chômage est politiquement ravageur.

Michel Soudais  • 16 octobre 2014 abonné·es
Valls choisit d’être dur avec les faibles
© Photo : AFP PHOTO/ ALAIN JOCARD

La réforme de l’assurance chômage n’est pas d’actualité mais… elle se fera. D’ailleurs le gouvernement l’a programmée. Quand ? C’est toute la question. Ainsi pourrait-on résumer une semaine de déclarations, initiée par Manuel Valls à Londres et close par Emmanuel Macron à Bercy. Alors que débute au Parlement un long marathon budgétaire, sous la menace d’une censure de la Commission européenne, le gouvernement semble bien lancé dans une course effrénée aux réformes de structure, essentiellement dictée par la recherche d’économies.

Lundi 6 octobre, le Premier ministre, en pleine opération de séduction de la City, déclare devant son homologue britannique, David Cameron, qu’ « il faudrait aller plus loin » que l’assouplissement des 35 heures. Il oppose également aux vertus du « temps partiel », encouragé en Grande-Bretagne et en Allemagne, où il a permis, selon lui,  « de préserver l’emploi et de repartir de manière plus forte quand la croissance est revenue », le choix français « d’un chômage très important et très bien indemnisé ». Lors d’un déjeuner avec des journalistes britanniques, il confirme vouloir

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 6 minutes

Pour aller plus loin…

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal
Analyse 21 février 2024 abonné·es

La difficile résistance d’une certaine idée du communisme municipal

En 2021, le maire PCF de Grigny, Philippe Rio, remportait le titre de meilleur maire du monde. Cette année, c’est la maire communiste de Graz – la deuxième ville d’Autriche –, Elke Kahr, qui remporte le titre. Le communisme municipal a-t-il de beaux jours devant lui ?
Par Lucas Sarafian
Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc
Analyse 19 février 2024

Accusée d’être hors de « l’arc républicain », la France insoumise veut jouer bloc contre bloc

Marginalisé par les troupes macronistes, le mouvement mélenchoniste refuse de revoir sa stratégie de la conflictualité. Les plus unionistes des ex-alliés de la Nupes tentent de déconstruire le récit du gouvernement et de la majorité. Mais le bruit et la fureur sont toujours d’actualité.
Par Lucas Sarafian
Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail
Travail 16 février 2024

Catherine Vautrin, ministre de la Santé et (pas vraiment) du Travail

Depuis son arrivée à la tête d’un « superministère » regroupant le Travail, la Santé et les Solidarités, Catherine Vautrin ne s’est que très peu exprimée sur le sujet du travail, abandonnant des agents du ministère inquiets et laissant les politiques libérales être décidées à Matignon.
Par Pierre Jequier-Zalc
Sextape, chantage et harcèlement au Sénat : la gestion Larcher sous le feu des critiques
Sénat 13 février 2024

Sextape, chantage et harcèlement au Sénat : la gestion Larcher sous le feu des critiques

Pour la première fois, le docteur El Hassan Lmahdi, le médecin qui a révélé le scandale du Sénat qui embarrasse son président Gérard Larcher, témoigne.
Par Nils Wilcke