Dossier : Sivens, Notre-Dame-des-Landes, Tyon-Turin... La fracture démocratique

Albert Ogien : « L'émergence d'une société de la démerde »

Selon le sociologue Albert Ogien, les mouvements de protestation actuels révèlent un déplacement de la revendication politique, qui se manifeste désormais à l’échelle du territoire.

Du barrage de Sivens à la ferme-usine des mille vaches en passant par la ligne de TGV Lyon-Turin, les résistances locales prennent de l'ampleur, soulignant une faillite des pouvoirs publics. En quoi les événements de Sivens s’inscrivent-ils dans la même lignée que la mobilisation autour de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ? Albert Ogien : Notre-Dame-des-Landes (NDDL), le barrage de Sivens, la ferme-usine des mille vaches… Toutes ces mobilisations ont en commun d’agréger une série disparate d’individus :…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.