Baal, poète punk

Volker Schlöndorff a adapté en 1969 la pièce de Brecht, avec Fassbinder dans le rôle-titre. Fascinant.

Christophe Kantcheff  • 26 novembre 2014 abonné·es
Baal, poète punk
© **Baal** , Volker Schlöndorff, 1 h 28. Photo : DR

«Si l’histoire est compréhensible, c’est qu’elle a été mal racontée. » La citation n’est pas de Jean-Luc Godard mais de Bertolt Brecht, dans Baal, la première pièce qu’il a écrite, à 20 ans. On la retrouve dans

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes