Espagne : Victoire symbolique des souverainistes catalans

La montée en puissance des indépendantistes ne répond pas seulement à des motivations économiques. Elle résulte aussi d’aspirations politiques et culturelles.

Barcelone baigne encore dans un sentiment à la fois frénétique et contenu, celui que l’on ressent lorsque l’avenir se joue. Dimanche 9 novembre, plus de deux millions de Catalans, environ la moitié des inscrits, ont bravé l’interdiction du tribunal constitutionnel espagnol en se rendant aux urnes. « C’est un nouveau pas vers l’indépendance : nous avons démontré que la justice espagnole ne nous fait plus peur », se réjouit Carme Forcadell, universitaire, leader de l’Assemblée nationale catalane (ANC), une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.