Le grand soir des nouveaux réacs

Gaël Brustier analyse le réveil conservateur, sur fond de faillite culturelle de la gauche.

Pauline Graulle  • 20 novembre 2014 abonné·es
Le grand soir des nouveaux réacs
© **Le Mai 68 conservateur. Que restera-t-il de la Manif pour tous ?** , Éd. du Cerf, 230 p., 18 euros.**Crédit photo:** Michel Soudais

Et si, en lieu et place du grand soir tant attendu par la gauche, la France avait vécu un « Mai 68 conservateur » au printemps 2013 ? La thèse de Gaël Brustier pourra surprendre ceux qui voyaient dans l’émergence de la Manif

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 2 minutes