Public, collectif, commun ?

Le statut des biens est une construction sociale et politique.

La marchandisation du monde ne progresse pas aussi linéairement que le souhaiteraient ses promoteurs. Depuis l’aube du capitalisme, les sociétés ont connu des résistances pour se protéger de l’élargissement de l’espace de la propriété privée. Celui-ci a bien sûr beaucoup gagné au fur et à mesure de l’accumulation du capital, mais les luttes n’ont pas manqué sur tous les continents contre l’appropriation des terres, la confiscation de l’eau par les multinationales et la privatisation des services publics.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents