Russie : Péril au Musée du cinéma

La totalité des salariés du Musée du cinéma de Moscou vient d’annoncer sa démission, marquant son profond désaccord avec la nouvelle directrice.

Politis  • 6 novembre 2014
Partager :

La totalité des salariés du Musée du cinéma de Moscou (22 personnes) vient d’annoncer sa démission au ministre de la Culture russe, Vladimir Médinski, marquant son profond désaccord avec la nouvelle directrice, Larissa Solonitsyna. En juillet 2013, le pouvoir avait en effet décidé de ne pas renouveler à son poste de directeur Naoum Kleiman, grand connaisseur du cinéma à la compétence reconnue de tous, qui pilotait le Musée du cinéma depuis vingt-cinq ans. Il fut alors relégué au poste honorifique de président. Larissa Solonitsyna, ex-rédactrice en chef de l’organe de presse de l’Union des cinéastes, dirigée par Nikita Mikhalkov, proche de Poutine, est décrite comme inadaptée et autoritaire. Mais, au-delà du simple problème posé par cette directrice, qui a entre-temps licencié cinq personnes, dont Naoum Kleiman, certains signes, comme l’arrivée d’un juriste expert en liquidation d’entreprises, font craindre une fermeture pure et simple du musée. C’est pourquoi les salariés, licenciés ou démissionnaires, ont décidé de lancer une pétition, dont le retentissement est international. La richesse de ses collections et l’esprit d’indépendance qui a régné pendant des décennies dans ce musée sont aujourd’hui en péril.

Pétition : help.cinemamuseum@gmail.com
Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don