Henri Emmanuelli : « Les touristes ne viennent pas tout seuls ! »

Henri Emmanuelli, président PS du conseil général des Landes, espère la création de 200 à 300 emplois.

« Ce qui m’a choqué, c’est que les opposants étiquettent cet aménagement “projet inutile”. Depuis des décennies, la Sepanso monte systématiquement au créneau contre de telles initiatives portées par les pouvoirs publics. C’est épuisant. Ainsi, le département a dû renoncer au Club Méditerranée il y a vingt ans. Il est pourtant facile de constater que nous n’avons pas contribué à bétonner le littoral depuis tout ce temps. Les Landes souffrent de la crise. Or, leur atout économique, c’est le tourisme : 20…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.