Dossier : Islamophobie : Un racisme banalisé

Islamophobie : L’État, principal agresseur

Les actes de discrimination à l’encontre des musulmans, et plus encore des musulmanes, sont en nette augmentation. Et sont souvent commis dans ou par des institutions publiques.

Bourges, le 10 mars dernier. Une femme voilée enceinte se promène dans la rue lorsqu’elle se fait violemment agresser par une passante qui lui arrache son voile et lui assène des coups de pied dans le ventre. L’attaque déclenche des contractions et des douleurs au bas-ventre. La passante répète en boucle « les islamistes, les islamistes » et : « Vous allez voir, bientôt ce sera comme la Syrie. » La jeune femme parvient à appeler son mari, qui la conduit en urgence à l’hôpital, où elle accouche…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.