Les contradictions de l’antiracisme…

La sénatrice EELV Esther Benbassa a été prise à partie et insultée pour s’être prononcée, au nom de son groupe, en faveur de la reconnaissance de la Palestine.

Le rassemblement organisé le 7 décembre à Créteil en soutien des victimes de l’agression survenue une semaine auparavant, et pour dénoncer le fléau de l’antisémitisme, a malheureusement été émaillé d’incidents. La sénatrice EELV Esther Benbassa a été prise à partie et insultée pour s’être prononcée, au nom de son groupe, en faveur de la reconnaissance de la Palestine. Ses agresseurs, probablement membres de la Ligue de défense juive, eux-mêmes connus pour leur racisme anti-arabe, ont pu déployer leurs…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.