Colère de gauche contre la loi Macron

Plus de 1 600 amendements au projet « pour la croissance et l’activité » sont discutés en commission à l’Assemblée nationale. Un signe de profondes divergences au sein du PS et chez ses alliés.

Après l’émotion et l’unité des grandes marches républicaines du week-end, la gauche a vite renoué avec ses divisions autour du projet de loi d’Emmanuel Macron, qui promet de « libérer le potentiel inexploité de croissance et d’activité » de l’économie française. Plus de 1 600 amendements ont été déposés sur ce projet contenant 106 articles, qui abordent des sujets aussi divers que le travail du dimanche et de nuit, la réforme de la justice prud’homale, celle du permis de conduire et des professions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents