Grèce: les scénarios du possible

Nombreuses sont les embûches qui attendent Syriza pour mettre en œuvre son programme. Tour d’horizon des cas de figure envisageables après l’élection du 25 janvier.

Michel Soudais  • 22 janvier 2015 abonné·es
Grèce: les scénarios du possible
© Photo : AFP PHOTO / Angelos Tzortzinis

Syriza pourra-t-elle mettre en œuvre ses ambitions ? Quelles seront les marges de manœuvre d’un gouvernement conduit par Alexis Tsipras, son chef de file ? La réponse à ces questions dépend pour une part du résultat des élections législatives du 25 janvier, et pour beaucoup de l’attitude des dirigeants de l’Union européenne (UE) dans l’inévitable bras de fer qui s’engagera immédiatement entre Bruxelles et le nouveau pouvoir à Athènes. Plusieurs scénarios sont envisageables.

Premier cas de figure : Syriza, que tous les sondages donnent en tête, emporte la majorité des 300 sièges à la Vouli, le Parlement grec. C’est l’objectif de la formation d’Alexis Tsipras, afin d’avoir les coudées franches pour gouverner le pays, au

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Athènes, capitale de la gauche
Temps de lecture : 4 minutes