L’aveuglement des élites

Une rupture avec les modes de production actuels est indispensable.

Les « élites » qui dirigent la planète nous entraînent vers l’approfondissement de la crise dans toutes ses dimensions – économiques, sociales, écologiques. À la conférence climatique de Lima, qui s’est tenue en décembre 2014, les gouvernements se sont de nouveau contentés d’une déclaration d’intentions. Ils continuent de refuser toute mesure contraignante pour réduire les émissions de CO2. En Europe, la Commission réduit a minima les réformes dans son agenda, sous prétexte de le simplifier. Elle se borne…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents