Les opposants au Center Parcs de Roybon en cassation

Un complexe touristique de 200 hectares empiétant sur des zones humides.

Politis  • 15 janvier 2015
Partager :

Bien décidés à exploiter tous les recours contre la construction à Roybon d’un complexe touristique de 200 hectares empiétant sur des zones humides, les opposants au projet ont annoncé s’être pourvus en cassation auprès du Conseil d’État contre la dernière décision du juge des référés, fin décembre. Celui-ci avait certes cassé l’arrêté du préfet de l’Isère autorisant les travaux de défrichement, mais rejeté les autres recours déposés au nom de la protection des espèces.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don