Petits miracles à l’athénienne

[Archives] Des dispensaires de santé ont été ouverts un peu partout en Grèce pour soigner les exclus de l’assurance maladie. Ils fonctionnent grâce aux dons et au bénévolat des médecins.

Erwan Manac'h  et  Marie Chambrial  • 22 janvier 2015 abonné·es
Petits miracles à l’athénienne
© Article paru dans le [Hors-série n°61 de Politis](http://www.politis.fr/HS-61-Biens-communs-Le-retour-des,28810.html) (novembre-décembre 2014). Photo : Le dispensaire social d’Helliniko a donné plus de 28 000 consultations gratuites en deux ans. Chambrial / Manac’h

Helliniko, dans la banlieue d’Athènes. Dans des locaux municipaux inoccupés, plusieurs bureaux ont été aménagés en salles de consultation où des médecins d’à peu près toutes les spécialités exercent bénévolement deux à quatre heures par semaine. Un cabinet dentaire a été monté avec les dons d’un praticien qui partait à la retraite. Une association allemande a offert le matériel coûteux d’un cabinet de cardiologie. Tout est ainsi : chaque mètre carré du lieu recèle une histoire de solidarité. « Plein de petits miracles » , soupire Vanessa Rouanet, bénévole chargée de faire visiter les lieux.

Au fond d’un couloir, « le bijou » du

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 7 minutes