Slow drive…

En voiture aussi, le ralentissement n’a que des avantages.

Politis  • 22 janvier 2015
Partager :

On connaît les vertus du « slow » en matière de consommation et de modes de vie. En voiture aussi, le ralentissement n’a que des avantages. Et d’abord, celui de réduire le nombre d’accidents (de 15,5 %), comme le prouve le bilan du passage de la vitesse maximale autorisée de 80 à 70 km/h sur le périphérique parisien. En réduisant l’effet accordéon, la circulation a aussi été rendue plus fluide, ce qui aurait généralement un effet positif en matière de pollution – cela n’a toutefois pas encore été démontré statistiquement. Autre atout : une baisse du bruit pour les riverains du périph’. Seul bémol (logique), le nombre d’infractions a été multiplié par 3,5.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don