Carlton de Lille : Un traitement putassier

Le procès du Carlton est l’occasion d’une nouvelle spectacularisation de l’info. On privilégie le soufre et le folklore tout en banalisant la prostitution.

Jean-Claude Renard  • 12 février 2015 abonné·es
Carlton de Lille : Un traitement putassier
© Photo : AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI

Pas moins de trois cents accréditations et quatre écrans géants pour retransmettre les débats. Le procès du Carlton, à Lille, s’est ouvert en fanfare lundi 2 février. En même temps que le guide Michelin annonçait sa nouvelle édition, sans que l’on sache, dans l’emballement de l’actu, si l’établissement lillois avait perdu ou gagné une étoile ! Au

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes