Sonia Delaunay : « Faire entrer l’art dans la vie »

Il reste dix jours pour voir la remarquable rétrospective que le Musée d’art moderne de la Ville de Paris consacre à Sonia Delaunay. Un triomphe de la couleur.

Jean-Claude Renard  • 12 février 2015 abonné·es
Sonia Delaunay : « Faire entrer l’art dans la vie »
© **Sonia Delaunay, les couleurs de l’abstraction** , Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 11, av. Wilson, Paris XVIe, jusqu’au 22 février. Image : Rythme Couleur, Sonia Delaunay, 1964. Pracusa/Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris/Roger-Viollet

Elle n’a pas encore 20 ans en 1904. Confiée à un oncle issu de la bourgeoisie de Saint-Pétersbourg, Sonia Terk se rend fréquemment en Finlande dans une demeure familiale. Elle croque les gens du cru, au fusain et à la craie, comme cette jeune fille qui la regarde fixement, ses cheveux courts en bataille. Foin d’artifice dans ce dessin. Itou

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 4 minutes