Ukraine : Quand l’histoire hésite

Après les accords de Minsk 2, de multiples obstacles sont encore à franchir. À commencer par le cessez-le-feu et le retrait des armes lourdes alors que des combats se poursuivent en plusieurs endroits.

«Qui sont donc ces Ukrainiens qui ont dit non à Poutine ? », demande Alain Guillemoles en exergue d’un livre qui sort au moment même où un très léger vent d’espoir souffle à l’est de l’Europe. Qui sont-ils, et qui sont aussi ceux qui, dans la région du Donbass, à la frontière russe, disent « non » à l’Union européenne ? C’est un extrait qui répond à cette dernière question que nous avons choisi de publier ici. Comme presque toujours dans ce conflit fratricide, deux lectures sont possibles. On peut y voir…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.