D’un crachat subventionné

Pour Christophe Barbier, les miséreux ont encore beaucoup à apprendre.

Sébastien Fontenelle  • 19 mars 2015 abonné·es

Dans son éditorial de la semaine, Christophe Barbier (CB), taulier de l’hebdomadaire l’Express (où l’État déverse chaque an, au titre des aides publiques à la presse, plusieurs millions d’euros), produit quelques propositions susceptibles, selon lui, de contribuer à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes