Égypte : Peine capitale pour Mohamed Badie

Depuis la prise de pouvoir d’Abdel Fattah Al-Sissi la répression aurait fait au moins 1 400 morts.

Politis  • 19 mars 2015
Partager :

Les tribunaux égyptiens ont condamné à mort 22 dirigeants des Frères musulmans le 16 mars, dont leur guide suprême, Mohamed Badie, selon des avocats et l’agence officielle Mena. Badie et Mahmoud Ghozlan, l’ancien porte-parole de la confrérie (classée terroriste depuis 2013 par les autorités), ont été jugés pour « planification de recours à la force contre l’État ». Mohamed Badie, déjà condamné à perpétuité, est aussi condamné à mort dans un autre procès pour violences, lequel doit être rejugé. Depuis la prise de pouvoir d’Abdel Fattah Al-Sissi, en juillet 2013, la répression aurait fait au moins 1 400 morts.

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don