La BCE savonne la planche

La BCE et la troïka veulent à tout prix faire plier la Grèce.

La Banque centrale européenne (BCE) a commencé à mettre en œuvre son programme de rachat de titres publics et privés sur le marché secondaire des obligations. Il s’étalera de mars 2015 à septembre 2016, à hauteur de 1 140 milliards d’euros, et plus si nécessaire, a déclaré Mario Draghi. Les commentaires les plus entendus de ce dispositif le qualifient de « planche à billets ». Or, la création de monnaie ne fonctionne pas ainsi. Lorsque la banque centrale rachète des titres aux banques ordinaires, elle…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents