Les saintes séries

L’antique feuilleton est devenu un genre prolifique dont le succès ne se dément pas. Nouvel exemple : Peaky Blinders, autour d’un gang anglais dans les années 1920.

Jean-Claude Renard  • 5 mars 2015 abonné·es
Les saintes séries
Peaky Blinders , jeudi 12 mars, sur Arte, à 20 h 50 : deux épisodes par soirée, chaque jeudi, jusqu’au 26 mars (6 x 56’).
© TIGER ASPECT PRODUCTIONS

Dans une Angleterre urbaine à peine remise de la Grande Guerre. 1919. Les obus tombés dans les Flandres sont encore dans les mémoires. La ville de Birmingham survit dans sa grisaille industrielle. Les communistes entendent mener les grèves dans les usines et les ateliers, tandis que l’alcool, les jeux et la violence rythment le quotidien d’une population crevant dans le charbon. Au

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes