Rénover le débat public

Les mouvements d’opposition aux grands projets inutiles présentent une plate-forme pour « moderniser la démocratie participative ».

Des mouvements d’opposition aux grands projets inutiles imposés ont décidé de marquer les esprits en présentant le 14 mars une plate-forme de 20 propositions destinées à rénover les procédures du débat public. Ce document d’une vingtaine de pages a été remis aux membres de la « Commission spécialisée sur la démocratisation du dialogue environnemental » par treize représentants des principaux mouvements d’opposition, notamment au projet de barrage à Sivens, d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents