Radio France : une fin de grève aux forceps

L’Assemblée générale a voté cet après-midi la reconduction de la grève. Dans une division prévisible.

27 jours de grève, et une dernière Assemblée générale bourrée à craquer, tendue, marquée par les divisions. C’était pour le moins prévisible, au regard des dernières heures. Qu’on s’explique : nommé par la tutelle jeudi dernier, le 9 avril, le médiateur Dominique-Jean Chertier a mené trois jours de tractations avec les syndicats, avant de rendre son texte de propositions tard dimanche soir. Des propositions aussitôt jugées insuffisantes par les syndicats, malgré les espoirs mis dans cette médiation, des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.