Stimuler l’investissement

La politique menée ne privilégie aucunement la redistribution.

Le gouvernement vient d’annoncer des mesures en faveur de l’investissement. La principale consiste à déduire l’amortissement des investissements réalisés entre avril 2015 et avril 2016 de l’assiette de l’impôt sur les sociétés. Elle vise à réduire le coût du capital, sans réduire la part des bénéfices versés sous forme de dividendes. L’efficacité de cette mesure, dont le coût est estimé à 2,5 milliards d’euros sur cinq ans, dépend des facteurs susceptibles d’influencer l’investissement, c’est-à-dire…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.