La loi sur le renseignement massivement adoptée par les députés

Les députés ont rétréci les libertés fondamentales. Ils ont massivement adopté mardi, par 438 voix contre 86 (et 42 abstentions), le projet de loi sur le renseignement, défendu au nom de la lutte antiterroriste par le gouvernement mais cible de critiques sur le risque d'une «surveillance de masse» . Lire > Loi sur le renseignement : les craintes persistent En dépit d'une importante levée de boucliers des associations de défense des libertés, de syndicats policiers et de magistrats, des professionnels du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents