Négociations tendues à Nexcis, le pôle photovoltaïque qu’EDF veut liquider

Erwan Manac'h  • 13 mai 2015
Partager :
Négociations tendues à Nexcis, le pôle photovoltaïque qu’EDF veut liquider

Scène de tension, ce mardi dans les locaux de NexcIs, la filiale d’EDF spécialisée dans la recherche sur les panneaux solaires. Après six ans de travaux et la mise au point d’une technologie prête à entrer en phase industrielle, l’entreprise publique a subitement annoncé il y a deux mois son intention de liquider la boîte de 77 salariés.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

D’abord polies, les négociations se sont corsées ces dernières semaines. Les salariés n’acceptent pas l’idée qu’EDF abandonne sa « pépite » – 17 brevets déposés sur son projet de vitres solaires, une technologie présentée comme unique au monde. Ils demandent du temps, pour ficeler un plan de reprise avec une entreprise de la région intéressée par une fusion, et s’estiment floués dans des négociations sans transparence.

À dix jours de la fin des négociations sur le plan social, ils ont donc décidé ce mardi de muscler un peu leurs méthodes d’action, malgré leur faible expérience syndicale.

Reportage complet à lire le 21 mai dans Politis.

Société Travail
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don