On ne pourra pas leur enlever ça

Les gens de Marianne n’ont de cesse de produire des couvertures odoriférantes.

Sébastien Fontenelle  • 27 mai 2015 abonné·es

L’hebdomadaire Marianne vient de consacrer la plupart de son numéro de la semaine dernière à une longue fustigation, mise en scène par un certain Éric Conan (dont le patronyme fait une assez riche rime), des « alliés objectifs, compagnons de route » et autres « idiots utiles » qui, selon cette

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes