Sauvés par le climat

Alors que la stratégie d’autonomie l’emporte pour les régionales, les écolos ont voulu resserrer les rangs autour des enjeux de la COP 21.

Pour une fois, les écologistes se sont évertués à faire passer les questions de fond devant le règlement de leurs querelles internes. Lors de son conseil fédéral, en fin de semaine dernière, EELV a élevé le climat au rang de vedette des débats, mais pas ses parlementaires « frondeurs » qui lorgnent vers le gouvernement ou soutiennent la loi sur le renseignement, à rebours des instances du parti 1. Emmanuelle Cosse dénonce bien « le danger mortel » représenté par « l’invective, le dénigrement, les délices…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents