Le webdoc mène l’enquête

D’une affaire politico-financière aux données informatiques personnelles, le genre s’empare de l’investigation.

Jean-Claude Renard  • 17 juin 2015 abonné·es
Le webdoc mène l’enquête
© **Areva Uramin, bombe à retardement du nucléaire français** , et **Do not track** , sur arte.tv (rubrique « webproductions »).Illustration : Arte

Des sols rouges désolés, des fondations inachevées, des murs à peine dressés. Tel est le paysage aujourd’hui de Bakouma, en Centrafrique, village promis au développement économique, avec son école, son hôpital, ses centres de recherche, il y a encore à peine cinq ans. Tout a commencé en 2007, quand Areva rachète à la bourse de Toronto une société canadienne, Uramin,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 4 minutes