L’incroyable bavure du Raid

Co-président de l’Union française juive pour la paix, Pierre Stambul, a reçu une visite très désagréable dans la nuit de lundi à mardi. Il était 3h50 quand un commando du Raid, un groupe dit d’élite de la police nationale, a fait irruption à son domicile marseillais en enfonçant la porte. Menotté, violenté, Stambul apprend qu’il est soupçonné d’avoir assassiné sa compagne, Sarah. La présence de celle-ci à ses côtés ne ralentit pas les ardeurs belliqueuses des assaillants. Gardé à vue pendant sept heures,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents