Paradis fiscaux flottants

Des pavillons de complaisance aux catastrophes écologiques : un documentaire édifiant sur le commerce maritime.

«L a mer est ton miroir/Tu contemples son âme dans le déroulement infini de sa lame. » Les vers sont de Baudelaire. Mais foin de contemplation. Aujourd’hui, 53 000 navires de commerce se croisent sur les routes de la mondialisation, transportant 8 milliards de marchandises chaque année, soit 90 % du commerce mondial. « Qui contrôle la mer ? », s’interroge le réalisateur, Baudouin Koenig. Et de prendre le pouls du shipping (navigation, de l’anglais ship, bateau), dans un voyage maritime qui va de Londres à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents