Une police anti-chômeurs

Pôle emploi crée un nouveau dispositif de contrôle de ses allocataires. Avec en perspective de nombreuses radiations.

Alors que Pôle emploi est confronté à un afflux inédit de demandeurs d’emploi, la direction a annoncé, le 20 mai, la création d’un corps de 200 contrôleurs, recrutés parmi les quelque 22 000 conseillers chargés de l’accompagnement. Or, ceux-ci « sont en sous-effectif chronique. D’ailleurs, peu d’agents se précipitent sur les postes de contrôleurs à pourvoir », pointe Jean-Charles Steyger, membre du bureau national du SNU-FSU, syndicat majoritaire à Pôle emploi. Chantal Gautier, présidente du Mouvement…

Il reste 88% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Du son contre les matraques

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents