École : l’argent qui surclasse

Après avoir longtemps enseigné en ZEP, l’économiste Arnaud Parienty a découvert dans un prestigieux lycée parisien combien l’argent gangrène notre système éducatif.

Cours privés, coaching, tutorat, soutien scolaire durant les week-ends ou les petites vacances, voyages linguistiques, prépas spécialisées à plusieurs milliers d’euros… Mais aussi contournement des formations complexes ou à numerus clausus (dentaire, médecine, vétérinaire…) via de coûteuses universités privées espagnoles, roumaines ou belges, grâce à la reconnaissance des diplômes dans toute l’Europe. Bien des parents ne peuvent se permettre de tels « investissements ». Agrégé de sciences économiques et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents