À propos d’événements considérables…

On a toujours tort de négliger la basse politique. Il arrive qu’elle vous rattrape.

Rarement plus qu’au cours de ces derniers jours, nous aurons eu l’impression qu’une comédie politique se jouait devant nos yeux. Au fond, rien de très nouveau, mais il y a des moments comme ça où les ficelles sont un peu trop apparentes. Ce moment particulier où les stratégies personnelles s’étalent au grand jour. Comme si les acteurs étaient fiers de nous montrer ce qu’ils savent faire en matière de manœuvres d’appareil et de manipulation de l’opinion. La palme revient évidemment aux dirigeants…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.