Mathilde Monnier : « La danse sort de sa boîte »

La saison qui s’ouvre marque le lancement du projet artistique de Mathilde Monnier, nouvelle directrice du Centre national de la danse. Elle détaille ici les axes de sa politique.

Révélée durant les années 1980 avec des pièces telles que Pudique acide, Extasis, Cru ou Mort de rire, Mathilde Monnier s’est peu à peu affirmée comme l’une des figures de proue de la danse contemporaine en France. En 2005, Claire Denis lui a consacré un portrait documentaire intitulé Vers Mathilde. Parallèlement à ses activités de chorégraphe, Mathilde Monnier a dirigé le Centre chorégraphique national (CCN) de Montpellier de 1994 à 2013, où elle a notamment mis en place le module de formation…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.