En toute impunité

Cette ahurissante suggestion n’a pas été faite par un révisionniste patenté mais par Benyamin Netanyahou.

Sébastien Fontenelle  • 28 octobre 2015 abonné·es

Adoncques, si l’on s’en tient à certaine récente profération de M. Netanyahou, Adolf Hitler, par-delà qu’il pouvait faire montre d’une certaine rudesse, n’était pas si farouchement radical dans ses partis pris qu’on l’avait jusqu’à présent cru. Par exemple : nous avons

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes