Dossier : Angleterre, Espagne, États-Unis, Grèce : Cette gauche qui se cherche

Espagne : Où en est Podemos ?

Après l’échec du scrutin catalan, le parti tente de se repositionner comme une force transversale pour gagner des voix aux élections générales de fin d’année. Correspondance, Laura Guien.

Des idées « de sens commun, transversales et transformatrices ». Pablo Iglesias et Iñigo Errejon, son numéro 2, ont ainsi redéfini la ligne de Podemos dans une lettre ouverte adressée à la base de leurs votants. Une mise au point plus que nécessaire avant la dernière ligne droite des élections générales espagnoles, prévues le 20 décembre prochain, et après l’échec des élections régionales catalanes, où la candidature unitaire présentée par Podemos, rassemblant gauche alternative et partis écologistes, a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents