Haute-Savoie : un cessez-le-feu pour les bouquetins

En Haute-Savoie, l’abattage d’animaux malades oppose défenseurs de la nature et éleveurs inquiets pour leurs troupeaux.

Sasha Mitchell  • 21 octobre 2015 abonné·es
Haute-Savoie : un cessez-le-feu pour les bouquetins
© Photo : BORN/Biosphoto/AFP

Des bouquetins du massif du Bargy, en Haute-Savoie, ont été la cible de dizaines de tirs les 8 et 9 octobre. Bilan : 70 morts. Certains étaient porteurs de la brucellose, une maladie bénigne mais transmissible à l’homme et aux troupeaux d’élevage domestiques. Dans cette région, berceau du reblochon, les risques de contamination du fromage ont été jugés trop importants. Le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes