Les éphémères envolées de la Bourse de Shanghai

Les ficelles sont encore tirées au centre par le Parti.

La Bourse de Shanghai suscite à nouveau l’émotion des milieux financiers. En avril 2014, les cours, qui baissaient depuis 2008, se sont emballés 1. En quelques mois, l’indice a effectué un bond en avant de 2 000 à plus de 5 000 points, comblant d’aise les classes moyennes chinoises, qui fourniraient le gros des investissements sur ce marché. Mais, hélas !, avec la même rapidité, les cours se sont effondrés, effaçant les gains : un double mouvement laissant sur les courbes l’empreinte d’un clocher digne de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents